Non a la pauvreté du sol

by / vendredi, 17 août 2018 / Published in Jardin

La terre peut s’appauvrir facilement des lors qu’on la délaisse et qu’on n’en fait pas un entretien régulier. Etant donne qu’elle est composée de nutriments indispensables a sa richesse et a sa fertilité, et que certaines plantes s’en nourrissent allègrement, oublier de la nourrir peut entraîner de gros dégâts. En effet, la pauvreté du sol donne des plantes chétives et des fleurs de mauvaise qualité, et surtout, elle peut modifier la structure même du sol. Il ne faut donc pas traîner et mettre un programme régulier d’entretien afin d’éviter la pauvreté du sol.

La pauvreté du sol peut être évitée

Puisque la pauvreté du sol peut s’installer facilement si on n’y prend garde, il est fort important de prendre des mesures en amont. Pour un potager par exemple, il faut mettre en place une rotation des cultures. Ce système permet de faire en sorte que le sol ait suffisamment de temps pour se reconstituer. La ou des plantes gourmandes de nutriments ont été plantées, il faut installer des plantes légumineuses ou fourragères. Ainsi, la pauvreté du sol peut être évitée car celui-ci se reconstitue petit a petit en effectuant ce semis d’engrais vert. Le sol est protège des mauvaises herbes et la structure de la terre s’en trouve améliorée. Pour un jardin d’ornement, la même méthode est efficace, et par la même occasion, grâce aux jachères fleuries qui seront plantées, les insectes pollinisateurs seront attires.

Plus jamais de pauvreté du sol

Pour ne jamais connaitre la pauvreté du sol, il faut en faire l’entretien, non seulement régulièrement mais aussi au bon moment. Et la période idéale est l’automne, et l’entretien commence par l’élimination des mauvaises herbes et de mélanger la terre a du terreau ou a du compost. Ainsi, aucune chance d’être confronte a une pauvreté du sol.

Laisser un commentaire

TOP