Décoration

Mobilier empreint de voyage : osez le style japonais et marocain !

Importer l’univers d’ailleurs chez soi, c’est la tendance d’aujourd’hui ! L’osmose de parfums des essences naturelles d’Asie ou des îles tropicales, les objets déco ou le mobilier des quatre coins du monde viennent transformer votre intérieur en une évasion dans l’espace. Façonner son intérieur en s’inspirant de l’Orient ou de l’Occident est en effet une manière de voyager, sauf qu’on ne se déplace pas ! Dans ce guide pratique, vous découvrirez comment emprunter un décor japonais ou marocain et retrouver le style de décoration authentique de ces pays. Vous pourrez piocher des idées ingénieuses afin de métamorphoser complètement votre appartement. N’attendez plus pour refaire votre décoration intérieure et retrouvez instantanément l’ambiance exotique de vos voyages ! Tous les secrets des mobiliers marocains et japonais, ainsi que leur décoration dans ce dossier exclusif de réaménagement d’intérieur.

Mobilier et déco : un intérieur made in Japan

Derrière une porte coulissante vitrée se dévoile une pièce lumineuse, hygiénique, sobre, fonctionnelle et facile à entretenir. Cette ambiance décrit une salle typiquement japonaise, l’on ne cherche pas à mettre en valeur le mobilier, l’on cherche surtout une atmosphère zen pour retrouver la douceur de vivre. En effet, le mobilier japonais est typiquement minimaliste avec des lignes épurées et sans détail ornemental. Cela se rapproche finalement à l’intérieur scandinave qui est la tendance du moment. À quelques détails près… Découvrez à travers ces lignes comment emprunter le thème japonais dans votre salon.

Style et formes de mobilier

Les demeures japonaises reflètent l’âme de leurs habitants. Ce sont des espaces simples, sobres et purifiés. D’ailleurs, des inscriptions accrochées aux murs servent à chasser les mauvais esprits. C’est ainsi qu’en de véritables gardiens de paix, les Japonais préservent la quiétude. Ils ne cherchent pas à plaire les yeux à travers des meubles extravagants : une pièce japonaise reste dans un style minimaliste, elle est dépourvue d’artifices. Pour reprendre le style japonais, ôtez une part de votre créativité branchée et misez sur le style épuré. Les pièces nipponnes sont même parfois dépourvues de meubles, les Japonais s’assoient directement par terre, mais le parquet est couvert d’un tatami. S’il existe des meubles dans la pièce, il s’agirait d’une pièce uniforme qui longerait seulement un pan de mur. Plus l’espace est généreux, minimaliste, plus elle s’apparente à une pièce japonaise.

Les Japonais sont minimalistes : un peu d’histoire

Cette simplicité exagérée vous effraie ? Une petite explication s’impose. Si pour les européens, les meubles prêtaient un usage décoratif, les Japonais les concevaient comme des équipements utilitaires et cela, depuis l’ère Edo au XVIIIème siècle. À cette époque, les paysans vivaient humblement, si bien que leurs maisonnées étaient même dépourvues de meubles. Seule, la cour royale disposait des meubles de valeur, des coffres et des étagères qui empruntaient un style rustique. Le petit peuple, par crainte de payer des taxes conséquentes, dissimulait les biens en leur possession. Ainsi, les objets précieux qu’ils avaient étaient cachés avec précaution, laissant croire que la pièce est vide. Néanmoins, si vous retracez l’histoire, vous verrez qu’il existe aussi une époque où le mobilier japonais a connu son essor. C’est au temps de la régulation de la taxe à l’ère Meiji en 1868, ce fut la fin de la féodalité. L’économie du petit peuple avait repris son souffle, leur permettant ainsi d’assouvir quelques caprices et notamment d’acquérir des meubles Tansu. Dans les magasins de brocante, il est possible de retrouver des pièces rares de mobilier ou des répliques de cette époque.

Le Tansu vous inspire ? Fiche pratique

Le décor épuré peut en effet effrayer lorsque la pièce est totalement vide. Elle donne une atmosphère clinique, austère. Elle ne laisse pas libre cours à votre imagination, surtout si vous avez une créativité assez décalée. Alors, pour reprendre un intérieur japonais sans tomber dans le minimaliste, choisissez l’époque Meiji où le Tansu a connu son heure de gloire. À vous donc de dénicher les trésors de l’époque pour parfaire votre mobilier nippon. Si vous n’avez pas réussi à décrocher la perle rare, vous pouvez vous inspirer des photos des meubles d’époque pour en réaliser un sur-mesure. Seulement, il faut éviter quelques erreurs qui peuvent rater la conception de votre meuble nippon. En outre, ne vernissez pas l’intérieur et l’extérieur de votre meuble, le bois est laissé tel quel, nature. Sans protection, l’essence doit offrir un aspect vieilli pour se rapprocher de l’authentique bois utilisé pour ces meubles, surtout à l’intérieur des tiroirs. Les formes des Tansu restent sobres, rondes ou rectilignes. Le plus important est qu’ils restent accessibles. Les Japonais se soucient surtout de la face avant, les meubles ne disposent pas de pied afin que le tiroir le plus en hauteur puisse être manié en position assise. Les poignées se retrouvent sur les deux extrémités du meuble.

Les matériaux utilisés dans la décoration japonaise

Massifs ou légers, les Japonais ont utilisé diverses essences de bois dans la fabrication des Tansu. Le cèdre, le cyprès ou encore le paulownia sont utilisés pour fabriquer des coffres. Le zelkova, le cerisier et le châtaignier permettent de reprendre des meubles de la cour royale avec des taillages d’arts décoratifs. Vous découvrirez également d’autres essences japonaises comme le kaki, le tamo ou le shioji pour concevoir des meubles authentiques. Les ferrures sont aussi assez présentes et servent d’ornementation des meubles de cette époque. Actuellement avec les tendances occidentales, le papier est devenu une matière première pour fabriquer certains meubles japonais.

Fonctionnalité de l’espace japonais

L’intérieur d’une pièce japonaise est propice à la détente, son côté démeublé vous propose de l’espace pour se reposer. D’ailleurs, le sol est couvert d’un tatami et toute la famille peut se retrouver dans une pièce pour passer un moment de distraction et de retrouvailles. Les pieds croisés, en position de méditation, chacun y retrouve sa place pour prendre du thé ou parfois pour se recueillir. La nuit, les rideaux de bambous préservent l’intimité de la pièce et le tatami fait office de lit. La paix procurée par cette espace convient aussi bien aux personnes âgées qu’aux jeunes couples.

Les distinctions des mobiliers Tansu

Les mobiliers japonais tansu demeurent les pièces remarquables japonaises de tous les temps. Il existe en effet différents types de mobiliers tansu, à savoir le funa-dansu ou le coffre marinier, le mizuya-dansu ou le meuble de cuisine, le cha-dansu ou le meuble pour le thé, le choba-dansu ou le meuble de marchant, le kusuri-dansu ou le meuble d’apothicaire, le monoire-dansu ou le meuble de rangement, le kaidan-dansu ou le meuble pour escalier, le kuruma-dansu ou le coffre sur roues, le kusuri-dansu ou le meuble d’apothicaire et enfin le katana-dansu ou le coffre pour épée.

Idée de décoration

Disposer d’une pièce au frais du côté jardin avec des baies vitrées serait déjà un bon point de départ. Comme vous le savez, la pièce japonaise reste assez minimaliste, pour autant vous pourrez vous acquérir de deux ou trois mobiliers tansu pour y donner de la matière. Si la pièce est assez grande, vous pourrez également le compartimenter avec un shoji, une sorte de cloison japonaise faite à base de bois et de papier translucide. Pratique et décorative, cette façade préservera également votre intimité. Pour vous fondre dans le décor japonais, utilisez du bambou en guise de rideau pour les baies vitrées. Cette matière naturelle laisse filtrer subtilement à travers elle la lumière. Le plancher va être recouvert de futon ou de tatami et si vous voulez intégrer du végétal dans votre intérieur, un seul ikebana suffira pour enjoliver votre espace. Pour autant, cette pièce florale ne doit pas comporter plusieurs tiges pour créer de l’équilibre, car la stabilité est aussi un symbole japonais. Vous pourrez allumer de l’encens lors du thé. Des estampes, des poupées japonaises ou encore des lanternes feront également des accessoires chics pour décorer et donner un peu de chaleur à votre intérieur.

L’inspiration japonaise

L’inspiration de la décoration japonaise pourrait s’apparenter à l’esprit lounge, sauf qu’on délaisse l’ambiance feutrée et on opte pour un intérieur zen et moderne. Le tout est de respecter une harmonie d’ensemble, calibré par une seule couleur, de préférence le blanc ou encore la couleur du bois. La hauteur des meubles est importante, elle doit convenir à la taille de l’usager et les poignets doivent être facilement saisissables. Pour moins d’encombrement, un seul canapé suffira pour servir d’assise, l’idéal serait de s’asseoir directement sur le futon. Le végétal est aussi l’incarnation de l’élégance naturelle d’un intérieur japonais. Les cascades de murs végétaux insufflent de la vie à votre espace, les arbustes et les bouquets floraux leur donnent un charme botanique époustouflant, mais toujours est-il qu’il faut garder à l’esprit qu’une décoration japonaise n’est jamais surchargée. Rester dans la sobriété naturelle tout en préservant l’espace, c’est une base essentielle de l’équilibre de vie et de l’esprit japonais.

Les couleurs de l’orient s’invitent chez soi : s’inspirer du décor et du mobilier marocain

Envie de vous rappeler de votre séjour idyllique dans un riad de Marrakech au cœur d’une médina ? Pour faire simple, pourquoi ne pas imposer le style du décor marocain chez vous ? Vous aurez le coup de cœur pour les meubles typiques de l’artisanat marocain, réalisés à la main dans des ateliers foundounk de la ville de Fès. Vous vous extasierez aussi devant les couleurs chaudes des étoffes qui ornent ses coussins et ses sédaris. Plus que tout, vous serez intrigué par l’harmonie entre le bois, l’argent, le cuivre, l’argent, la poterie et la tapisserie qui sont autant d’éléments du puzzle constituant le décor féérique d’un intérieur marocain. Si vous vous sentez emporté par cette ambiance, découvrez en détail le raffinement du mobilier marocain.

Le mobilier berbère : style et forme de mobilier marocain

Autant vous dire que le morrocan style, c’est définitivement le style berbère. Peuples autochtones, les artisans marocains conservent un précieux héritage artistique dans l’art de concevoir, de façonner des meubles kabyles. Les ateliers de marqueterie occupent toujours une place importante dans le marché du mobilier marocain, même si l’industrialisation commence à prendre le relai. Le style se prête donc aux traditions comme le table de salon, fruit d’une tradition hispano-mauresque, avec ses motifs décoratifs s’inspirant des feuilles d’acanthe entremêlées et formant ainsi une mosaïque de symétries sculptée dans du métal et du cuivre.
Comme en Europe, les assisses retrouvent leurs places autour de la table basse qui est l’ancrage central de la salle de séjour. Rectangulaire ou ronde, la table basse atteint la hauteur du genou, la mettant ainsi au même niveau que le canapé. Ce dernier ne manque pas d’attraits. En velours ou en soie, la couverture du canapé rayonne de couleurs chatoyantes qui virent parfois à la nacre. D’ailleurs, pour emprunter le style authentique d’un salon marocain Beldi, vous devez vous attendre à une explosion de couleurs. Et selon la coutume, les nobles choisissaient des couleurs bordeaux, mauves, roses, violet pour le tissu du canapé. Ces teintes devaient leur gaieté au Murex, un mollusque marin qui servait de matière première à leur fabrication. Les formes restent rectilignes dans un salon marocain, mais les motifs des coussins, la sculpture de mosaïques de la table basse et l’effervescence de la couleur des étoffes rehaussent leur élégance.

Les matériaux présents dans le mobilier marocain

Le bois fait partie des matériaux de conception du mobilier marocain, mais vous y retrouverez aussi du cuivre, de l’argent et les pièces plus valeureuses sont façonnées avec de l’or. La table basse est faite d’un mariage de bois et de métaux précieux tandis que le canapé cache élégamment son assise de bois avec des parures de velours et de soie. De fait, les matériaux constituent la vraie essence d’un meuble et la qualité dépend de l’origine de ceux-ci. L’authentique mobilier marocain est conçu à partir de matériaux de ses terres d’origine. Le cuivre, l’argent sont produits dans les villes de Fès, de Marrakech ou d’Essaouira. Cette dernière est aussi la principale ville qui commercialise du bois pour le mobilier.

Ajoutez le confort à l’élégance

Ces quelques lignes peuvent être résumées comme ceci : optez pour une table basse en métal sculpté en mosaïque, une méridienne tapie d’un tissu coloré et recouverte de coussins à motifs pour créer votre salon marocain. Toutefois, même si le style est présent, ne sacrifiez pas le confort. Pensez au rembourrage du siège, à la qualité de l’éponge pour que vous puissiez y reposer aisément. L’avantage du salon marocain est aussi son côté familial, la longueur d’un canapé n’est pas fixe, vous pouvez en abuser tant que votre pièce est assez spacieuse. Vous pouvez donc y faire asseoir toute la tribu le temps d’une fête.

Le mobilier marocain : plusieurs déclinaisons ?

Le mobilier oriental ne propose aucune variété d’usage comme les fauteuils ou le buffet. Les poufs et les coussins envahissent l’espace. S’il n’y a pas de canapé, le tapis sert de base pour disposer les coussins et les poufs par terre. Un conseil, si vous souhaitez reprendre l’atmosphère marocaine, optez pour le tapis Beni Ouarain, le tapis original du salon marocain. D’un ton beige nacré, il est traversé par des lignes franches, qui en s’entrecoupant forment des figures de losange. Avec ce motif original, le tapis Beni Ouarain allongera votre espace et donne l’impression de volume. Si vous ne pouvez pas en importer, vous pouvez en fabriquer un sur-mesure pour imiter le tapis traditionnel des salons marocains.

Votre idée de décoration inspirée du style marocain

Avec toutes ces notes de couleurs, de motifs, de forme, ainsi que ces mariages de matériaux, votre invité sera déjà dépaysé. Pour fondre totalement dans le décor marocain, vous pourrez aussi ajouter des touches d’objets déco ici et là afin de métamorphoser complètement votre intérieur. Pour ce faire, n’oubliez pas que les matériaux à privilégier sont le cuivre, l’argent, mais vous pouvez aussi ajouter de la poterie en argile. Disposez avec parcimonie des lanternes marocaines en cuivre coloré pour donner du charme et de la chaleur à votre espace. Un service à thé avec une théière Taiga ne laissera pas vide votre table basse pour accueillir avec élégance votre invité. De même, les jarres en argile égaieront les recoins de vos murs et modifieront complètement l’ambiance décorative de votre salon. Quelques conseils, jouez sur les motifs et les couleurs et n’oubliez pas la tapisserie qui est vraiment la base décorative du salon marocain. Cependant, sachez trouver l’équilibre de tous ces éléments pour ne pas surcharger votre intérieur. Enfin, avec ces festivals de teintes, votre intérieur a aussi besoin de respirer. Optez pour des murs blancs, ainsi vous pourrez vous éclater sur la couleur de vos coussins et de la couverture de votre mobilier.

La pièce tendance : la jarre marocaine

Pour clore cet article avec beauté, magnifions les mots avec la grâce des jarres marocaines. On opte pour le modèle à taille humaine, recouverte de tadelakt, c’est un parement voluptueux qui donnera une fière allure à votre intérieur. Dans les magasins de décoration, vous avez le choix entre une jarre avec motif ou sans motif, mais ils proposent également une palette de couleurs, allant de l’ocre aux teintes vives. En outre, il est possible de commander des jarres de couleur bleue, rose fuchsia ou encore noire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *