Meuble ancien versus mobilier contemporain : êtes-vous art décoratif ou style épuré ?

by / lundi, 10 juillet 2017 / Published in Décoration

Êtes-vous art décoratif ou style épuré ? Nul besoin de faire un test pour le découvrir. En distinguant clairement les différences entre le mobilier incrusté d’arts décoratifs et le mobilier au style épuré, vous trouverez votre véritable préférence. Même si la tendance revient au brut ou au sobre, force est de reconnaître qu’il existe une résistance aux styles baroques ou espagnols ou encore rococo, que ce soit pour les collections des designers modernes que pour un certain groupe de consommateurs. Il est aussi possible de faire cohabiter tous les styles pour créer une décoration intemporelle. Mais avant toute chose, place à la connaissance de l’art décoratif et du style épuré dans le monde du mobilier.

L’art décoratif et le mobilier : l’histoire de la marqueterie

La conception du mobilier est un art de vivre français. Son façonnage, sa moulure, ses dessins sont pensés avec soin, chaque ornement revêtait une signification au temps des rois. L’époque moderne a émergé un nouveau courant de style, qui s’oppose à ce principe d’élégance. Toutefois, l’art décoratif et le mobilier a permis de retracer les époques et de faire valoir l’évolution des créations. Le mobilier ne s’est jamais séparé de l’art décoratif, ce qui a donné toute sa valeur à la marqueterie. La marqueterie est en effet un procédé hérité des Égyptiens, en incrustant de l’ivoire et des pierres précieuses dans des meubles. Puis, les Romains se sont approprié de la technique d’incrustation pour réaliser des tableautins, des pièces de bois de différentes nuances et de couleurs sont rassemblées pour former des images. Ce fut au temps de la renaissance. La marqueterie a donné tout son sens à la créativité, car les incrustations permettaient de créer des objets uniques et précieux. Au XVIIème et au XXème siècle, elle permettait de concevoir des meubles en cuivre ou en étain sertis de nacre ou d’écaille de tortue. Ainsi, la marqueterie a permis la conception d’une pléthore de modèles d’arts décoratifs, qui ont offert tout leur raffinement aux meubles.

Choisir des meubles taillés d’arts décoratifs : pour quelles raisons ?

Héritage du passé, les meubles taillés d’arts décoratifs témoignent de la créativité des français. Ils incarnent également une mode de vie, mais aussi une appartenance. Des modèles de meubles permettaient de distinguer la noblesse d’une famille au temps de la royauté. Ils imprégnaient également un art de vivre et aujourd’hui, des modèles de meubles taillés perdurent dans le cercle fermé des aristocrates. Ces meubles retrouvent aussi une deuxième vie dans des musées, mais leur modèles sont aussi repris dans des lieux comme des restaurants select et hôtels de luxe. En bref, ces meubles sont synonymes de noblesse, d’élégance et d’art de vivre. Si vous êtes intrigué par l’art décoratif, découvrez quels sont les éléments essentiels qui distinguent ces meubles d’époque, les matières, les symboles et les techniques utilisées pour leur conception.

L’ornementation des meubles

L’on voit évoluer à travers le temps l’art décoratif des meubles, de la Renaissance au XIXème siècle. De là sont donc nés tous les styles d’art décoratif. Vous découvrirez que les meubles de style Renaissance sont décorés d’arabesques, de médaillons, de cariatides et de feuillage. L’époque de Louis XIII ouvre à un nouveau style dit baroque. Avec un mode de vie plus raffiné, le marqueteur cherche également à trouver des motifs plus resplendissants. Le style baroque se pare en effet d’ornements floraux et de feuillages. C’est aussi le temps où fleurissent les cabinets, des meubles valeureux fabriqués avec de l’ébène.
Au temps du Roi Soleil, les serrures, les poignées et les gonds de bronze tapissaient les meubles, les ceintures de tables étaient comme de vraies sculptures. L’art décoratif s’enrichit, avec des feuilles d’acanthe, des guirlandes, des palmettes, des lys et des têtes de lion. Chaque motif dégageait l’élégance, mais aussi la fortune. L’art décoratif des meubles évoluait vers des motifs floraux au temps de la Régence, notamment le tournesol et les motifs exotiques y trouvaient leur place.
Puis le style rococo fit son apparition, cette époque fut la règne de la marqueterie florale avec la féminisation des meubles contrairement à au style transition qui marque une nouvelle tournure de l’art décoratif. Cette époque donne naissance à des décors antiques réalisés en bronze. L’art décoratif est moins sollicité au temps de Louis XVI et de l’époque directoire, il est qualifié d’ornementation minimaliste.
Il faudra attendre l’époque de l’Empire, en 1803 pour que l’art décoratif revienne en force. Cette fois-ci, les ornements floraux sont remplacés par des dessins d’animaux mythologiques, tels que les sphinx, les lions, les dauphins et les cygnes. De nouveau délaissé sous le règne de Louis-Philippe, l’art décoratif disparait avant de marquer son apothéose au temps de Napoléon III. Les incrustations de nacre, de plaques de porcelaine et d’écaille tortue y retrouvent leur grâce.
À travers toutes ces déclinaisons d’arts décoratifs, les motifs floraux, les motifs géométriques et les animaux emblématiques qui ornaient les meubles de l’ancienne époque sont à considérer. Symbole d’élégance naturelle, les motifs floraux constituent un bon choix pour concevoir des meubles raffinés et féminines. L’espagnolette, les masques féminins renforçaient aussi ce côté chic de l’art décoratif.

L’art décoratif : les matériaux utilisés

Une diversité d’essences pouvait être taillée dans la marqueterie de l’art décoratif, et vous pouvez aussi les reprendre dans votre modèle de mobilier art décoratif. En particulier, le bois de rose, le bois de violette, le palissandre, le buis, le poirier, le merisier, l’acajou, le prunier, le noyer ou encore le hêtre étaient utilisés au temps de Louis XV. D’autres éléments, comme la feuille de bronze, la nacre, l’ivoire et l’écaille de tortue étaient aussi très prisés. Les soieries fleuries recouvraient également les sièges, elles pouvaient être parfois dorées.

Les modèles de mobilier à l’époque de l’art décoratif

L’époque ancienne révèle une vaste famille de mobiliers que les foyers d’aujourd’hui ne connaitront plus. En effet, si on découvre aujourd’hui que des meubles fonctionnels tels que des armoires, des fauteuils ou des tables, l’histoire montre que l’art décoratif et le mobilier ont évolué en même temps. Ainsi, vous pourrez retrouver dans les boutiques d’antiquaires des coffres, des caquetoires, des fauteuils à haut dossier, des bonnetières, des consoles, des guéridons, des bergères, des buffets à deux corps, des bonheurs-du-jour, des psychés, des bureaux ministre ou encore des tables de guéridon. Si vous souhaitez retrouver l’âme d’antan et vous imprégner de l’art décoratif, vous pourrez choisir les modèles de mobilier avec l’art décoratif qui vous inspire. Un conseil, les meubles d’antan sont chargés en matière et en motifs. Pourtant, ils doivent être conçus comme des objets d’art et doivent être réservés à une pièce spacieuse afin de les mettre en valeur. Si vous avez de nouvelles inspirations, le mieux serait de ne pas reprendre complètement un modèle de mobilier, mais seulement d’en tirer les meilleures créations. Vous pouvez assembler les motifs d’arts décoratifs selon vos envies, choisir d’autres matériaux et tailler d’autres modèles pour concevoir de nouveaux styles de mobilier. Toutefois, si l’idée de dénaturer le concept ancien vous déchante, voici une technique qui permet de reproduire les incrustations sur les mobiliers.

La technique de marqueterie « Boulle » pour des répliques de mobiliers anciens

Le procédé de marqueterie « Boulle » doit son nom à André Charles Boulle, son initiateur, un marqueteur au service du roi Louis XIII. Il consiste à incruster dans le bois de l’ivoire, de la nacre ou encore de l’écaille de tortue en vue de créer un art décoratif sur le mobilier.

Un mobilier épuré, décomplexé, mais irrésistible : le mode d’emploi

Couleurs uniformes, courbes et lignes franches, dès le premier regard, on découvre que c’est un mobilier au style épuré. Contrairement aux mobiliers extravagants, le style épuré ne se marie jamais avec les couleurs criardes. Le mobilier peut vêtir une couleur pâle, claire ou foncée, mais toujours dans une teinte pâle. Les tendances sont le blanc, le bleu nuit, le gris ou encore le beige. La pièce d’ameublement minimaliste se concentre sur l’essentiel. Son usage est à caractère fonctionnel, elle est dépareillée de superflus de décoration, parfois même les poignets n’y figurent pas.

Une continuité dans l’espace

Les mobiliers épurés permettent d’offrir également une continuité dans l’espace. Leurs lignes s’allongent pour créer du volume, parfois les pièces de mobilier sont conçues sur mesure pour reprendre la courbe d’une pièce ou pour s’adapter à sa forme. Cette réciprocité crée une fusion de l’élément avec le contenant, qui est le concept même du design épuré.

Des modèles dépourvus d’arts décoratifs

Dans un modèle épuré, le meuble est poncé, lissé, laqué ou verni, mais il ne passe pas par la marqueterie. On obtient un mobilier sans fioritures, sans détour, et avec peu de courbes. C’est une transition entre le brut et l’extravagance. En effet, même sans art décoratif, le meuble épuré présente une certaine élégance, il peut être peint d’un blanc laqué, ce qui offre un côté chic à l’espace.

Le mobilier épuré : le verre et le plexiglas sont des matériaux privilégiés

Le bois perd peu à peu son rôle de maître de l’espace dans le style épuré. Si l’on parle de mobilier épuré, la marque se réfère la plupart du temps à un meuble peint en blanc. Cette purification permet d’offrir le maximum de clarté à une pièce, l’objectif étant de gagner de la lumière. C’est aussi le principe du verre. Translucide, ce matériau plaît au style épuré, de plus en plus de meubles en verre sont fabriqués par les grands designers et parfois dans un souci de flexibilité, le verre est parfois remplacé par le plexiglas. Parmi les pièces tendance de mobilier épuré, vous pourrez découvrir, des chaises hautes, des tables à manger rectangulaires ou encore des tables basses. Contrairement, aux idées reçues, le siège est très confortable et vous offre une bonne assise.

Les fonctionnalités du mobilier épuré

Tout l’intérêt du mobilier épuré est le côté fonctionnel. De là ont surgi des modèles pratiques, encastrables, pliables, des triptyques ou des deux-en-un. Les designers cherchent à concevoir des mobiliers épurés qui présentent une double facette et par l’occasion, un double usage. Vous trouverez donc des modèles, comme le bureau et la table à manger 2-en-1, la table à manger plusieurs facettes coulissantes qui peuvent s’étaler ou se contracter à souhait pour s’adapter au nombre des convives, ou encore les meubles pliables.

Décorer un mobilier épuré

Le mieux est de laisser le meuble sans accessoire de décoration, mais pour donner plus de dynamisme, vous pourrez y ajouter quelques objets déco aux formes simples, de préférence de couleur blanche ou transparente. Ainsi, une vase translucide déposée sur une table blanche fera l’affaire, oubliez les bougies et les cadres photo. Si les fleurs restent irrésistibles pour vous, choisissez des orchidées blanches ou d’autres bouquets floraux dans ce ton. Les accessoires en métal ou en argent trouvent également leur place sur le mobilier épuré, mais évitez d’en abuser pour ne pas tomber dans une décoration industrielle, sauf si vous adorez marier les styles !

Et le luminaire adapté pour le mobilier épuré ?

Certes un mobilier épuré a besoin de pièce lumineuse, mais pas pour autant. Oubliez les bougies qui encombrent vos tables basses, les appliques qui se posent sur tous les recoins. L’idéal est la lumière du jour, optez pour des façades vitrées pour que votre intérieur capte la lumière naturelle. Si vraiment, votre pièce reste sombre même avec ces ouvertures transparentes, vous pourrez opter pour les leds encastrés sans en abuser. Un mobilier épuré telle la table à manger se marierait bien avec une suspension industrielle ou un luminaire de couleur blanche empruntant la forme d’une sphère ou d’une guirlande japonaise.

Choisir un mobilier épuré : les conseils d’un pro

Vous avez un coup de cœur pour le mobilier épuré ? Certes, ces meubles sont irrésistibles et tendance, mais leur choix ne doit pas être fait à la légère. Évaluez d’abord la forme de votre espace, si vous souhaitez mettre en évidence des courbes, des recoins aux formes asymétriques, faites-en le croquis et imaginez le modèle de mobilier épuré qui épouserait ces formes. Choisissez de préférence les matériaux comme le verre, le plexiglas et si vous trouvez un meuble en bois, pensez à le peindre de préférence en blanc. Optez pour les meubles coulissants, dépourvus de poignets. Soyez avide de blanc, car c’est le symbole de la pureté ! Si vous trouvez des accessoires de déco de cette couleur, allez-y franco !

Laisser un commentaire

TOP