Décoration

De l’antique au moderne : le mobilier au fil des époques

Réadaptation ou innovation ? Ni l’une ni l’autre ne pourrait qualifier complètement le style du mobilier contemporain. Le design moderne est le fruit de l’influence des cultures d’ici et d’ailleurs, de la recherche de nouvelles apparences, d’authenticité, ainsi que l’accommodation avec l’évolution des styles de vie. Les mélanges de genre, de style et de modèles font éclore de nouvelles générations de mobiliers. Quoi qu’il en soit, l’on découvre au gré des conceptions que l’ornemental est remplacé par des lignes simples et franches. L’artistique se perd et l’on a tendance à miser sur le côté pratique. En retraçant les mobiliers d’époque et les vagues d’ambiance de décorations, vous pourrez vous inspirer de tous les styles de mobiliers français. Entrez dans l’antre de la vieille brocante et de marqueterie pour découvrir les mobiliers de tous les temps !

Le mobilier gothique : le style moyenâgeux

À chaque époque son mobilier ! Il est amusant de voir combien la conception s’est métamorphosée, s’est réadapté au fil des âges. Mais le mot meuble fit son apparition au Moyen-âge, cette dénomination correspondait à tout objet mobile garnissant les pièces de maison et se référant à un usage précis. Toujours est-il qu’au Moyen-âge, le mobilier s’apparentait au style gothique, il offrait un aspect rustique et austère. Le bois de chêne et de sapin, les deux essences utilisées à l’époque, n’était pas forcément travaillés. Les meubles gothiques empruntaient une forme massive et ils dégageaient une couleur sombre. Les nobles de cette époque avaient plusieurs résidences et les mêmes modèles étaient reproduits dans leurs autres propriétés. C’est au temps du Moyen-âge que les lits, les tables et les armoires ont vu le jour. D’autres mobiliers ont été également conçus à cette époque, à savoir les fauteuils, les coffres et les bancs.

Le style de mobilier de Renaissance

Le style Renaissance est importé d’Italie. La France a repris des modèles de mobilier venant de ce pays pour en développer de nouvelles inventions au XVème siècle. Pour autant, la base reste la même avec des supports en pilastres et en colonnes, ainsi qu’une ceinture de table surplombée des motifs de marqueterie inspirés de ceux d’Italie, notamment les arabesques. La Renaissance marque également la naissance d’une école de marqueterie appelée les Intarsiatoris. Cet établissement a permis de développer rapidement le commerce de mobiliers et d’enrichir les créations. En outre, des motifs plus recherchés comme les cariatides, les feuillages et les médaillons se dévoilent au fil des productions. La profusion ornementale et la dorure créent des mobiliers extravagants bien différents du style gothique. L’époque de la Renaissance est également marquée par l’introduction de nouveaux meubles, à savoir les cabinets, les buffets à deux corps, les caquetoires, les chaises à bras, ainsi que les fauteuils à haut dossier.

Le style de Louis XIII

Spacieux et commodes, les fauteuils de l’époque se rapprochent du confort actuel. Les assises moelleuses et les tapisseries d’ameublement s’apparentent aux verdures flamandes. Ce n’est pas la seule nouveauté de l’époque, les cabinets moulus dans le bois précieux d’ébène faisaient également partie du raffinement de l’intérieur des résidences françaises. Les meubles étaient couverts de tapisserie d’ameublement. Les formes des sièges restaient droites, cependant les ornements floraux et les feuillages offraient de la douceur aux lignes. En ces temps-là, André Charles Boulle ignorait encore que son procédé de marqueterie à incrustation d’ivoire et d’écaille de tortue allait marquer l’histoire. L’apparence des meubles était plus foncée, les essences utilisées étaient le poirier, l’ébène, le sapin, le noyer et le chêne.

Le style Louis XIV : le style baroque

C’était une époque fastueuse où régnait aussi le bon goût, une période où la marqueterie Boulle a connu son heure de gloire. Les meubles en bois étaient alors sertis de corne, d’ivoire, de nacre et d’écaille de tortue. Tapisseries et peintures marquaient également l’époque baroque, le luxe est alors porté à son paroxysme. Les éléments décoratifs de l’antiquité font fureur, les ornements floraux cohabitent avec d’autres motifs tels que la tête de lion, les palmettes, les guirlandes, la coquille. Dorures de bronze, avec ses serrures et poignées ornaient avec élégance la ceinture des tables tandis que leurs pieds se chaussent de cannelures et de coquillages. Cette époque est aussi marquée par l’arrivée de nouveaux meubles tels que le buffet, la bonnetière, le guéridon, le console, la commode ou encore le bureau.

Le style Régence

Après le décor somptueux, il y a eu comme un mouvement de transition dans l’univers du mobilier français. Entre 1700 et 1730, les meubles adoptaient le style Régence, ils revendiquaient légèreté et finesse tout en conservant leur élégance. Cette tournure marque une féminisation des meubles qui s’expliquaient par la présence des femmes à la cour royale et cette tendance se renforcera à l’époque de Louis XV. La robe des meubles était plus élégante et la boiserie était enrichie de palettes d’arts décoratifs floraux comme les palmettes, le tournesol ou les feuilles d’acanthe.

Le style Louis XV : le style rococo

Le style rococo était au temps de Louis XV. Rococo est un style caractérisé par la légèreté, la finesse et le mouvement. C’était aussi l’époque ou les tapisseries prenaient des couleurs plus féminines et les ornements floraux étaient très utilisés. En effet, les sièges servaient surtout pour les femmes de la noblesse qui fréquentaient la cour royale. Elles se retrouvaient dans des salons bourgeois pour prendre le thé et discuter. Et pour plaire à cette gent féminine, le décor des meubles et notamment des fauteuils était rendu subtil. Les galbes et l’asymétrie des meubles sont renforcés, en outre, le dossier est soigneusement moulu pour créer une silhouette plus voluptueuse. C’est ainsi que le style rococo est marqué par l’apparition du dossier cabriolet ou du dossier violoné. Par ailleurs, le bronze est travaillé pour donner un ornement somptueux. Il y a eu une période où la technique de frisage et le procédé de marqueterie florale étaient alternés, mais la noblesse a finalement penché sur ce dernier. Ainsi, le style rococo fait révéler des meubles avec des motifs de rocaille, de joncs, de feuille d’acanthe ou encore des coquilles échancrées. De nouveaux mobiliers font leur apparition à l’époque de Louis XV, à savoir la bergère, la petite commode à deux tiroirs, le bureau de pente, la bibliothèque, la coiffeuse et la table à jeux

Le style Louis XVI : une ornementation minimaliste

Les meubles de cette période laissaient croire que Louis XVI n’était pas partisan des ornements sophistiqués. Minimalistes et sobres, les pièces prennent des formes rectilignes et géométriques. C’est aussi à cette période que les pièces comme la table guéridon, le bonheur-du-jour et le meuble vitrine ont fait leur première apparition. Même si la décoration est épurée, les motifs végétaux et antiques ne sont pas pour autant moins légers, ce qui tend vers un style moins chargé. Les pieds des meubles sont taillés en colonnette carrée et l’ornement est délaissé pour donner plus de valeur à l’essence du bois. Ce sont les accessoires comme la draperie et le feston qui ajoutent de l’élégance aux meubles. Les essences utilisées pour la conception des meubles étaient plus variées avec l’introduction de l’acajou, du palissandre, du buis ou encore du merisier.

Le style Directoire 1795

Le décor mural et les tapisseries évoluent au même titre que les meubles de cette période. À cette époque, la recherche de sobriété est renforcée, débouchait ainsi vers un style classique. Les courbes complexes deviennent discrètes, les formes rectilignes sont plus marquées sans être vraiment rigides. Le noyer et l’acajou étaient les essences les plus utilisées. Ce fut également la période de conception des méridiennes, des lits de travers et des buffets bas.

Le style Empire

Mélange d’inspirations militaires et égyptiennes, le style Empire marque une ère martiale au temps de Napoléon. Ses voyages en Égypte l’a vraiment inspiré, ce qui expliquait le décor complexe et expressif de ses meubles d’appartements. Le bronze revient en force, ranimant ainsi les ornements pittoresques comme les cariatides et motifs éclectiques. Le style Empire adopte également d’autres arts décoratifs s’inspirant de la mythologie égyptienne. Des guerriers, des sphinx, mais aussi des couronnes de laurier et des lions peuplaient les meubles de cette époque. De nouvelles essences sont utilisées en ébénisterie, à savoir aussi le tilleul, l’érable ou encore le frêne.

Le style Charles X : au XIXè siècle

C’est aussi l’imposition du style XXL. Le style restauration ou Charles X est la période de conception des meubles larges. Les grands bureaux ministre sortent de l’ombre, cette nouveauté est accompagnée d’autres, comme les lits en bateau et les psychés lits de travers. Les couronnes de laurier et les sphinx sont remplacés par des chimères, des nymphes, des cols de cygnes ou encore des pattes de lions.

Le style art nouveau

L’art nouveau marque la fin du XIXème siècle avec l’arrivée d’un nouveau courant de lithographie tchèque, ce style qui fut aussitôt introduit à Paris influence grandement les tendances de design actuel avec le mariage du bois et du fer, mais aussi la caractéristique des supports qui sont à la fois solides et fins. Les lignes et les courbes retrouvent leur âme, créant des meubles assez atypique. Le style Bauhaus, véhiculé par une école qui porte ce nom, surgit à cette époque. Il présente des formes aériennes et légères.

Le style moderne

Le bois ne fait plus cavalier seul, les meubles des temps modernes jouent aussi sur des matériaux comme la fibre de verre et le contreplaqué. Les formes géométriques les plus originales remportent la palme de l’innovation. Les méthodes de fabrication ont également contribué à l’évolution des meubles, l’acier est facilement travaillé, le plastique pour être moulu pour offrir des formes les plus inattendues. Le tissu de revêtement revient également au goût du jour, les coussins à motifs font office d’accessoires pour les meubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *