Que diriez-vous d’un fauteuil suspendu pour vos moments de détente ?

by / vendredi, 09 juin 2017 / Published in Décoration

Avoir un fauteuil suspendu chez soi est le rêve de plus d’un. Vous laisser vous bercer pendant de longues heures de relaxation comme sur une balancelle tranquillement chez vous est un véritable privilège. Néanmoins, il y a quelques mesures de sécurité à prendre pour bien fixer votre fauteuil au plafond. Stabilité et solidité sont les maîtres mots des fauteuils suspendus pour votre sécurité et votre confort.

Les détails techniques à vérifier

Même si vous avez eu un coup de cœur pour un fauteuil suspendu vintage, vous ne pouvez pas vous l’offrir sans réfléchir préalablement au support de suspension. Tous les plafonds ne sont pas en mesure de supporter une telle charge, comme le cas des faux plafonds en plâtre. Un fauteuil ne peut être suspendu que sur des plafonds en parpaints, en béton, en pierre naturelle ou en brique pleine. Vérifiez maintenant le point d’ancrage pour bien insérer vos chevilles. Il faut utiliser une forêt adaptée à la nature du matériau des chevilles à insérer pour percer le plafond.

Les étapes de la pose

Heureusement, il n’est pas obligatoire d’être un bon bricoleur pour suspendre un fauteuil au plafond. Les fauteuils suspendus sont la plupart du temps vendus en kit. Une fois les chevilles fixées, il suffit de positionner le mousqueton en métal (le crochet balançoire). Pour solidifier la fixation, vous pouvez ajouter dans vos chevilles une résine de scellement avant de placer le crocher balançoire. Ensuite, il reste à suspendre le fauteuil aux crochets balançoires. Pour ce faire, il faut fixer soit une corde soit une chaîne au crochet. Si vous choisissez une corde, vous devez réaliser un nœud marin avant de suspendre le fauteuil. Il est alors plus pratique d’opter pour une chaîne. Une fois le travail terminé, vous pouvez à tout moment vous faire bercer doucement dans votre fauteuil suspendu pour des instants de farniente.

Laisser un commentaire

TOP